Menu

MENU

13 févr. 2018

Apprendre à couper le cordon

Ces derniers mois, Sam a grandi... genre beaucoup grandi... (pas en taille, mais ça c'est une autre histoire ^^). Mon petit BABI est devenu un grand garçon très autonome et je dois dire que ça me fait bien bizarre, voire j'aurai même un peu de mal à le vivre :P



Mon petit bébé si dépendant est devenu avec la rentrée à l'école un garçon très sûr de lui et affirmé (bon, OK, il est dans une classe très masculine, il fallait bien qu'il marque sa place !). J'ai l'impression d'avoir déposé un tout petit garçon qui avait beaucoup de mal à dompter ses émotions, et maintenant je vais chercher un petit homme qui m'accueille avec des pauses de rapeur ou de kung fu selon les jours...
Le matin, plus aucun soucis pour le déposer à l'école, à peine un mini bisou et il court poser son étiquette sur le tableau et choisir l'atelier le plus intéressant (celui des copains) avant qu'il n'y ait plus de place. Bon, certes, il n'y a plus d'appréhension, mais mon dernier câlin du matin à la porte de la classe me manque vraiment trop (#accro).


Il reste un petit garçon prévenant et câlineur, mais il choisi ses moment, et il est particulièrement exigent sur l'endroit où faire des câlinous (pas devant les copains maaammaaannnnn). Là où je ressent que le cordon n'est pas encore totalement coupé, c'est lorsque nous sommes en conflit.
Il supporte extra mal les tensions, et vient se réfugier dans mes bras à la moindre contrariété (avec un gros besoin d'urgence...) Je ne vais pas dire que j'en profite (non, non...) mais je ne trouve pas désagréable d'être la seule ou presque à pouvoir le réconforter ^^


Mon BABI a bien grandi, mais il n'en reste pas moins un petit garçon avec des besoins émotionnels assez intenses. L'image qu'il renvoie aux autres est importante pour lui (il vérifie toujours les t shirts sortis le matin, à l'inverse de ses sœurs qui en ont toujours eu absolument rien à faire), il a toujours envie de se comparer aux plus grands et va toujours chercher la limite haute.

Mon nouveau né n'est plus si petit et j'ai fini par passer accepter qu'il n'y a plus de petit bébé à la maison. De son coté, il a pris son indépendance, développe sa personnalité un peu plus tous les jours et l'école nous a aidé à couper le cordon... Bref, je n'ai plus de bébé à la maison et je le vis (presque) bien !

Aucun commentaire: