Menu

MENU

31 janv. 2018

Sortie en famille : Le MACO de Sète !

En 2017 nous devions aller à Sète, et ce ne fut pas le cas... C'était même un peu devenu la grosse blague car à chaque fois que nous l'avons prévu nous avons eu un empêchement donc j'avais fini par ne plus dire que nous allions y aller.


 Et puis ce week-end, il a finalement fait super beau ! Tous ceux qui sont à Montpellier le savent, il a beau faire très souvent beau ici, les samedi/ dimanche TOUJOURS pluvieux (mais pourquoi?????).  On a adoré la ville, ses couleurs, ses couleurs et ses multiples ruelles, son ambiance très méditerranéenne, les canaux et bateaux un peu partout, mais surtout, nous avons enfin pu découvrir le fameux MACO !!

Le MACO c'est quoi ? 

 
Le MACO c'est le "Musée à Ciel Ouvert" de la ville de Sète.  Depuis 2008, des artistes phares du mouvement Street-Art se sont succédé, invités par le festival K-LIVE ce qui permet maintenant de faire une chouette promenade à travers les rues de la ville et en en prenant plein les yeux. 
Nous avons sorti les trottinettes, les casques, le sac à dos et les bouteilles d'eau et nous sommes partis avec l'aide de la carte (à télécharger sur le site de l'office du tourisme) à la découverte de la ville. 













Notre tour


Nous avons débuté par la rue de Tunis et nous savions dors et déjà que nous avions fait le bon choix avec cette destination pour notre samedi !
Des fresques sur tous les murs ou presque, sur les portes de garage, au sol, une belle explosion de couleurs, de dessins et d’énergie dans ce lieu, nous avons adoré <3









Notre balade a continué le long des quais puis dans les petites rues du centre historique. 
Nous avons grimpé, descendu, cherché, tourné, rigolé, mais surtout, nous en avons pris plein les yeux. 

















Nous avons reconnu certains artistes, découvert d'autres, aimé certains, moins aimé d'autres, discuté, rencontré des personnes qui faisaient le même tour que nous, rigolé... Bref, nous avons passé un excellent moment à une toute petite demi heure de chez nous, nous avons hâte d'aller découvrir les nouvelles œuvres l'année prochaine !!  














30 janv. 2018

L'enfant du milieu

J'en ai déjà parlé rapidement ici, mais lorsque j'ai su que j'attendais un 3ème petit pois, ma première pensée a été à Nora...
Notre petit bébé d'à peine 18 mois que nous ne connaissions à peine et qui allait devenir grande sœur. Notre petite boule de sourires qui a toujours su imposer sa présence au milieu de notre trio, qui a chamboulé nos habitudes et qui ne voulait toujours pas dormir, allait se retrouver au cœur d'un trio, la petite grande sœur, le fromage dans le cheeseburger...



De tous les exemples que j'ai eu dans mon entourage, j'ai toujours eu le sentiment que c'était la pire place d'une fratrie. Moi je suis l'ainée, je n'ai jamais eu à me poser cette question, mais j'ai vu mes petites sœurs confrontées à cette problématiques au fur et à mesure où notre fratrie grandissait.
Cette place où on n'est jamais vraiment à sa place, celle où on hésite entre les grand et les petits, la petite sœur de/ la grande sœur de... bref, cette place hyper inconfortable où on n'est jamais vraiment à sa place... et j'avais soudain peur pour mon petit bébé...





Pendant ses premières années, Nora a toujours été très proche de sa sœur. Normal me direz vous elle n'étaient que deux ^^ Cela leur a permis de développer une grande complicité qui les rassurent l'une et l'autre. Elle sont dans la même chambre, jouent souvent ensemble et partagent les fratries de copains.  Elles n'ont pas du tout les même centres d’intérêt, mais sont très complémentaires.
 L'arrivée de Sam m'a beaucoup stressée car j'avais vraiment peur de perdre l'équilibre que nous avions crée tous les quatre, et surtout qu'il ait du mal à trouver sa place avec ses deux sœurs, mais surtout que Nora perde son équilibre... (Breaking news : tout se met toujours en place, il faut juste se faire confiance...).



Et pour notre miss alors ?? Rien de plus simple : elle prend tout ce qu'elle peut prendre, sans se limiter ni se soucier de l'avis des autres.
A la maternelle elle joue avec Sam, ils sont totalement inséparables. Le seul jour où elle a été absente depuis la rentrée, il a trouvé la journée "vraiment trop nulle". Elle prend soin de lui, il l'écoute (ou pas), elle l'attend dans la cour, ils s'inventent milles aventures et reviennent tous les soirs un peu plus unis que le matin. Avec Lily, elles vivent des aventures invraisemblables, leurs imaginaires se rassemblent toujours pour inventer les meilleurs histoires de fées, d'elfes, de princesses, avec les figurines, les legos. Elles jouent au vétérinaire, à la princesse, à la petite fille abandonnée...



Et puis il y a ses moments à elle...les siestes où elle n'arrive pas à dormir, ses moments perdus dans son imaginaire et ceux où il faut qu'elle créait, là maintenant, tout de suite. On a fini par installer deux bureaux rien que pour elle (un à chaque étage) parce que quand l'imaginaire arrive il faut qu'elle mette ça sur le papier (ou dans les ciseaux) "tout de suite maintenant".
Elle arrive enfin à se débrouiller comme elle veut et nous étonne un peu plus chaque jour par son graphisme, ses idées, ses collages, sa passion, sa concentration, c'est toujours très émouvant de la voir en pleine création. Elle a son style, ses valeurs, elle me ressemble pas du tout et en même temps me ressemble tellement... Elle se débrouille bien notre "enfant du milieu", elle a trouvé sa place derrière ses lunettes et sa timidité, ils ont tous trouvé leur place, et c'est tellement chouette <3