Menu

MENU

27 juin 2016

Leave or Remain ?

Je dois dire que je fais partie de ceux qui se sont réveillés totalement sonnés vendredi matin, j'ai même mis plusieurs minutes à comprendre ce que les journalistes racontaient à la radio !

L'Europe, ce beau projet, certes imparfait, mais tellement idéaliste, serait sur le point de partir en miettes : le Royaume Uni a décidé d'en partir. Et je dois dire que c'est quelque chose à laquelle je ne m'attendais absolument pas !! (même si je savais que ce référendum était sur le point d'arriver, cela n'a pas été une découverte pour le coup)


Je fais partie de la "génération Erasmus", qui a eu l'occasion de voyager, de vivre et d'étudier en Europe (en Angleterre en l’occurrence ^^). Je ne me suis jamais posé la question pour mes enfants : bien entendu qu'ils iraient faire leur expérience à l'étranger eux aussi, d'ailleurs, ils ont tous les trois des prénoms "internationaux" exactement dans cette optique là !
 Alors c'est vrai, je suis quelqu'un de très idéaliste, qui ne va voir que le bon coté des choses, et les décisions prises par Bruxelles ne sont pas toujours les meilleurs, j'en suis bien consciente. Il y a des dysfonctionnements et des injustices et tout ne va pas bien, les technocrates sont tellement loin de la vraie réalité qu'ils finissent par passer des décisions qui n'ont rien à voir avec les besoin du petit peuple que nous sommes... Cela dit, il ne faut pas oublier les raisons du rapprochement de tous ces pays dans les années 60 : ensemble, nous sommes plus forts, et surtout, ne pas oublier le passé !


Pont Erasme Rotterdam
 En ce qui concerne ma vision personnelle de l'Europe, j'aime aller m'y promener, ramener des bières belges, des madeleines espagnoles, des tissus hollandais ou des jeux de société allemands à la maison sans devoir respecter quelques quotas, sans avoir besoin de passeport ou de visa. Alors là je grossis un peu le trait, mais je trouve qu'on a la chance incroyable de pouvoir se promener comme on en a envie dans ce grand espace aux pays, traditions et paysages aussi différents les uns des autres. On adore aller du coté de Liège et naviguer entre la Belgique, l'Allemagne et les Pays Bas, le tout en quelques minutes, sans avoir planifié d'itinéraire par avance.
 J'ai travaillé pendant 10 ans en commerce international, et je connais l’importance du groupe Europe et de l'Euro dans des contrées bien lointaines. Il nous est même arrivé d'acheter de la marchandise en Euro quand le dollar étant trop instable à certaines périodes. La stabilité de la zone euro était du coup assez attractive pour certains fournisseurs.


 Avec ce Brexit, j'ai le sentiment que la liberté d'expression, de croyance ou de parole que j'ai connu et admiré pendant mes mois passés dans le nord ou le sud de l’Angleterre se sont envolés. Adieu idéalisme de l'unité, de l'Europe... le sentiment de se réveiller avec la gueule de bois vaut pour moi aussi. Pour le coup je suis vraiment fâchée contre les personnes ayant voté "pour", ne pensant qu'à leurs intérêts personnels plutôt qu'aux intérêts collectifs. N'écoutant que les paroles extrêmement racistes du camp du Brexit, sans aller plus loin dans la réflexion, sans regarder la globalité du process, ni analyser comment cela allait se passer "pour de vrai". 

Trois jours après, la situation est moins claire, malgré l'annonce du Brexit personne ne sait encore si le royaume uni (ou l'Angleterre toute seule ?) restera dans l'Europe, mais vraiment les amis, on est plus fort ensemble, non ?

Les Beaux Moments #39

Cette semaine, je pense que nous avons atteint des sommets en terme de compressage d'emploi du temps, mais aussi de sensations fortes coté maman... J'en ressort épuisée et les enfants aussi, mais la plupart des gros engagements sont désormais derrière nous, nous allons pouvoir respirer à nouveau très vite !!

Lundi ou un SamoussAm très en forme qui veut faire des photos <3

Mardi et les courses pour la fête de l'école !

Mercredi : l'anniversaire surprise de ma Lily-grande !

Jeudi : picnique avec la classe de Lily

Vendredi : j'ai tout bougé !

Samedi et un beau spectacle

Dimanche aprèm escala-nniversaire!

19 juin 2016

Les Beaux Moments #38

Encore une semaine passée à 1000 à l'heure, je suis bien contente qu'elle soit terminée celle ci ! Cela dit, plus ça va et plus je me rend compte qu'on arrive en fin d'année scolaire, mais où est elle passée cette année ? J'ai l'impression d'avoir pris un TGV début septembre et d'arriver à destination...


Lundi : back to reality, les placards sont vides, il faut faire quelque chose !

Mardi : le pop-corn qui facilite les matins difficiles !

Mercredi : on fait des pots !

Jeudi : avant dernier jeudi midi tous les 3 !

Vendredi : préparer un anniversaire !

Samedi : levé très (trop) tôt

Dimanche : les copines <3


17 juin 2016

Ce soir nous allons souffler !

Attention, mesdames et messieurs, ce soir nous allons souffler ! Quand je parle de souffler, ce n'est évidemment pas nous reposer sans enfants les pieds dans l'eau, non bien au contraire, nous allons vous faire découvrir tout ce qu'il est possible de faire juste avec notre respiration !



 Les personnes me suivant sur Instagram l'ont un peu suivi : depuis quelques mois, je me suis engagée dans le projet un peu fou porté par Maguelone Vidal, et l'école de Nora : la création d'une œuvre vivante réalisée par un groupe de performeurs enfants et adultes volontaires (et motivés !).

Je vous met un petit bout du communiqué de presse qui expliquera les choses bien mieux que moi :
"Au terme d’une résidence artistique de trois semaines, les cent vingt enfants de l’école maternelle Claris de Florian et une cinquantaine d’adultes amateurs ont créé quatre chœurs de souffleurs-danseurs qui investiront tour à tour le hall de la médiathèque centrale Emile Zola les 16 et 18 juin 2016 et la Maison pour Tous Voltaire le 17 juin.
Dans ces deux lieux de culture, ils proposeront aux lecteurs et au public une expérience sensorielle qui questionne les fondements de la langue et de la vie : le souffle."


 
  Nous allons ainsi, à l'aide de notre souffle, créer une pièce musicale et vivante, rien que ça !! Accompagnée de Ghyslaine, une chorégraphe de grand talent (et d'une patience d'or, vous imaginez vous apprendre une chorégraphie à 100 enfants et 50 adultes - de tous horizons - en quelques semaines ??) et de Dalila et son talent musical absolument étonnant, Maguelone a réussi à nous porter au bout du projet. Je peux vous dire que les choses n'étaient pas évidentes les premières semaines, mais cette fois ci nous y sommes, nous y croyons ^^




Je suis arrivée dans projet en cours de route, et pour tout vous dire, je ne savais pas vraiment dans quoi je me lançais. J'avais à ce moment là très besoin de sortir de la maison, de rencontrer des nouvelles personnes et de faire quelque chose de différent (j'ai été servie !!), j'ai ainsi saisi cette opportunité.
Le groupe des volontaires est constitué nombreuses personnes que j'avais déjà croisées sans vraiment les rencontrer, ni leur parler. Je suis désormais ravie de saluer lorsque je les croisent dans la rue (quand je ne suis pas en méga speed et que j'arrive à lever le nez de ma poussette ^^), rien que pour cela le projet est gagné pour ma part !
J'ai aussi bien entendu beaucoup appris sur mon corps, ma façon de respirer, comment mieux respirer, et j'ai beaucoup pris confiance en moi d'un point de vue physique. Je l'ai déjà évoqué plusieurs fois par ici, mais ce n'est pas facile tous les jours de s'accepter. Dans ce groupe nous sommes tous différents, nous arrivons avec nos défauts et nos qualités et on forme un ensemble qui tient pas mal la route. Coté création de lien social, je peux vous l'assurer, il n'y a pas mieux !




J'ai du mettre beaucoup de choses en pause (les tutos, la couture, le ménage, les sorties avec les enfants...) depuis que je me suis lancée dans ce projet, déjà parce que nous avons eu beaucoup d'heures de répétition, mais aussi parce que physiquement ça n'a pas toujours été évident. Mon corps totalement rouillé a du s'habituer à rester debout, à tenir des positions dont il n'avait pas l'habitude, et à faire rentrer de l'air d'une façon nouvelle.
PapaPois a du beaucoup prendre sur lui et s'est adapté à nos horaires de ce mois de juin façon Tetris (courage c'est bientôt fini !), et je suis vraiment ravie de pouvoir accompagner Nora dans cette belle expérience.




Et maintenant, si vous voulez venir nous voir :
Vendredi 17 juin 18h et 19h (Maison pour tous Voltaire)
Samedi 18 juin 11h, 14h, 15h30 et 17h30 (Médiathèque Émile Zola)



16 juin 2016

LE tipi !

Ah la la, si vous saviez depuis combien de temps j'avais promis un tipi à ma Lily-la-tigresse ! Toujours reporté, jamais réalisé pour de vrai, j'avais à peu près réussi à botter en touche jusque là (déménagement, pas d'extérieur, trop de chaleur...), il était vraiment temps que je m'y mette !



J'y ai tellement réfléchi à ce tipi, je le voulais absolument parfait, avec des belles finitions et la bonne déco comme il faut... et finalement... je me suis dis qu'il valait mieux que je m'y mette une bonne fois pour toutes plutôt que de laisser trainer encore et encore...

J'ai longtemps cherché des bâtons assez longs pour faire un espace qui ne soit pas trop riquiqui et ça a presque été la mission la plus compliquée. Je pensais trouver au rayon des tasseaux dans un magasin de bricolage, mais je n'ai jamais rien trouvé de rond. J'ai été au rayon tringles de rideaux, et j'ai failli pleurer en voyant le prix de chaque tringle en 2M de long (et j'ai franchement hésité à acheter un tipi tout fait...). J'ai été au rayon bricolage d'extérieur et j'ai trouvé des poteaux pas si mal (même si bien trop épais) que je me suis apprêté à prendre, et finalement je suis tombée sur des bambous de jardinage. Ils font 1.8M de haut et coutaient un peu moins d'un euro...
 

Concernant le reste du matériel, j'ai investi dans 3M de coton écru chez Ikea, une bobine de ficelle assez épaisse et c'est tout !!!
 Le plus long a été d'installer les bâtons correctement, en faisant passer la ficelle autour, au dessus et en dessous pour que ça tienne. Une fois cette étape passée, il suffit de froncer le tissu à fond et de le faire tenir au niveau des croisements des bambous avec l'aide d'un morceau de ficelle enroulé autour du tissus. Ce n'est pas parfait, ce n'est pas ultra propre, mais ça suffit grandement pour jouer aux indiens tout un été !


Ma grande, malgré sa très grande fatigue du moment, est vraiment aux anges, d'autant plus que ni son frère ni sa sœur ne semblent vraiment intéressés par cet abri pour le moment. Elle en a profité pour ressortir son déguisement d'indienne, et s'invente des histoires toute seule dans son coin.


 Il va falloir que je trouve une solution pour que le tissus tienne bien sur les montants, je pense carrément le visser dans les bambous avec des vis pas trop longues. En attendant, je me dis qu'il faut vraiment que j'arrête de me mettre la pression pour faire les choses de façon "parfaite" et que je me lance plus spontanément dans certains projets pour les enfants <3



15 juin 2016

DIY Petite Jupette

Les jupettes pour petites filles, c'est une des choses que je préfère coudre ! C'est rapide, utile et valorisant à coudre, il faut une surface limitée de tissu et le résultat est toujours canon !

Cette année, j'ai réussi à me limiter à 3 seulement pour chaque fille, et elles sont portées et reportées, avec un simple débardeur uni, ça fait une petite tenue parfaite pour le printemps et l'été : rapide à enfiler, sans prise de tête le matin, bref je vous le conseille à 100%



Selon la longueur voulue et la taille de l'enfant, je vous conseille de prendre environ 35-40 cm de tissus, il vous faudra toute la largeur (plus c'est large et plus ça sera froncé).
Il vous faudra aussi de l'élastique, selon le tour de taille de l'enfant, un bout de biais d'une vingtaine de cm de longueur, quelques épingles, une épingle à nourrice et une machine à coudre.

Plier le rectangle de tissu dans le sens de la largeur en positionnant le tissu endroit contre endroit. Coudre tout le long puis surjeter (ou faire une couture zig zag).



Faire un double rentré sur la partie supérieure (on plie le tissu deux fois le plus droit possible). Épingler et coudre à 1 mm du bord tout le long, en laissant une ouverture de 2 cm.





Pour un effet sympa, refaire une seconde couture à 5 mm du bord (optionnel), tout le long - il faut que l'espace entre les 2 coutures permettent de faire passer l'élastique).



Attacher l'épingle à nourrice sur le bout de l'élastique et insérer le entre les deux coutures par l'espace que vous aurez laissé ouvert. Faire glisser l'élastique tout le long, jusqu'à ce qu'il ressorte au même endroit que l'entrée. Coudre les 2 épaisseurs de l'élastique à plat l'une sur l'autre.




Fermer l'ouverture, et faire un ourlet en bas (même technique de double rentré puis couture au bord).


Coudre le biais en son milieu sur la partie avant, en écartant l'élastique afin de pouvoir coudre "à plat", puis faire un nœud !



Et voilà, bonne couture !!!

14 juin 2016

Revue de Presse Couture - Mai/ Juin 2016

Je vous l'ai déjà dis 1000 fois, je n'achète plus ou presque de patrons, de livres et de magazines de couture. Plus de Burda-tous-les-mois, plus de Ottobre à 10 (15?) balles à chaque sortie, plus de Maison Victor qui prend la poussière. Coté livres, je trouve largement ce que je veux dans mon stock et à la médiathèque. Pour les patrons, j'ai un supra, méga, ultra stock hyper rempli, je ne pense même pas avoir le temps un jour dans ma vie de tout faire, du coup pas de besoin spécifique.

Par contre, j'aime bien une fois de temps en temps me faire plaisir et découvrir quelques nouveautés (ben oui je reste une curieuse quoi qu'il arrive ^^), et j'ai ainsi acquis des nouveaux exemplaires dans les dernières semaines.

Tout d'abord, le traditionnel Burda Enfant, qui parait, je le sais maintenant, tous les printemps. Ce magazine Hors Série m'a vraiment permis de me soulager d'acheter le Burda classique dans lequel je ne me retrouvais généralement pas (voire absolument jamais), et dans lequel, à part de très rares exceptions, je ne me voyais pas coudre des modèles pour moi.

Ce HS est vraiment assez sympa (bien qu'une partie des modèles proviennent d'un des derniers magazines que j'avais acheté, arrrgggg), avec des modèles estivaux et assez modernes.



Voici les modèles que j'aimerai réaliser (dans une vie parfaite quand j'aurai du temps et de l'énergie ^^)

Maxi Robe, à faire en lin pour ma Lily !
La robe à jupette contrastée, à faire en jersey / lange bien évidemment !
Le sarouel pour bébé, à faire absolument pour la rentrée pour SamSam (à noter, trouver des molletons sympas pour la rentrée)

Le short sarouel avec la mini poche, so eighties, j'adore !!!
La robe à ailettes, à faire pour Nora !

J'ai ensuite découvert ce nouveau magazine : Be Inspired (qui est devenu Poppy ce mois ci). C'est un magazine hollandais multilingues qui propose des modèles très originaux (et à un prix très raisonnable). Une des spécificités de ce magazine est de présenter le même modèle sur plusieurs déclinaisons de tissus, ce qui permet de vraiment bien le visualiser. J'ai vraiment craqué sur le premier, et du coup j'ai acheté le second les yeux fermés. Il me convainc moins - du coup je regarderai avant d'acheter pour les suivants - mais il y a tout de même de jolies choses :


Mon chouchou qui m'a décidé à acheter le magazine dès la couverture : cette superbe combi pour l'été... C'est simple, j'aime tout : sa forme, le dos, les volants... la totale
 
Une combi version courte et nouée aux épaules, je craque ! (et ce tissus <3) c'est celui de la jupette de Lily, je l'adore !)

Attention, petit top et short trop canons, à coudre en priorité pour cet été !
Le même, mais avec un autre tissu
Idée de jeu de pêche trop mimi !

Et dans le dernier numéro :
 
Un duvet requin, à faire à tout pris pour SamoussAm pour cet hiver !

Des cagoules nouvelle génération, top confort !!


Et vous, quels sont vos coups de cœur du moment ?